Qu'est-ce qu'une micro station d'épuration ?

Qu’est-ce qu’une micro-station d’épuration ?

Une micro-station d’épuration est une solution de traitement des eaux usées domestiques (douche, toilette, lavabo, etc.). Elle fonctionne selon le même principe qu’une station d’épuration urbaine, grâce à un procédé à culture libre, dit « à boue activée » ou à culture fixée.

Le principe d’une micro station

Le traitement biologique dit « à boues activées » utilise les micro-organismes ou bactéries naturellement présents dans l’eau pour transformer et dégrader les matières organiques. Moins dangereux pour l’homme et la nature que les procédés nécessitant l’adjonction de produits chimiques, il permet de rejeter les eaux traitées directement dans le milieu naturel ou de réutiliser l’eau en irrigation souterraine pour le jardin.

« Différents types d’effluents sont rejetés par une habitation : on appelle “eaux grises” les eaux provenant des lavabos, lave-linge, douche, etc. et “eaux vannes” les eaux rejetées par les toilettes. Ces dernières sont responsables à elles seules de 60 % de la pollution à traiter. Ces eaux usées contiennent des matières organiques, azotées et phosphorées, des micro-organismes pathogènes et des matières en suspension pouvant provoquer maladies, pollution organique et eutrophisation. Leur traitement permet donc d’éliminer ces risques et de sauvegarder les milieux naturels ».
Source : Wikipédia

Biocell micro-station 6EH Assainissement
Biocelle Micro-station

AVANTAGES

  • écologique
  • aucun produit chimique utilisé
  • sans odeur
  • surface d’environ 5m2
  • compacte
  • enterré ou hors-sol

Les agréments en France

Suite aux nombreuses problématiques de qualité des eaux épurées dues bien souvent à une mauvaise installation ou conception, le ministère de l’environnement Français a mis en place une mesure de qualification sur les différents types de micro station d’épuration, élaborée sur la base des normes européennes FR EN 12566 – 3 – qui sont divisées en 3 catégories selon leurs dimensionnements.

Les micro stations conçues pour traiter les installations individuelles doivent répondre aux critères environnementaux définis dans l’Arrêté du 7 septembre 2009 (Prescriptions techniques applicables aux installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 – ou jusqu’à 21eh) et sont agréées individuellement aux dimensions spécifiques. (lien externe en bas de la page à la liste officielle) ;
Les micro stations recevant une charge organique de plus que 1,2 kg/j de DBO5 rentrent dans le cas de l’Assainissement Semi Collectif – Il n y a pas d’Agrément spécifique dans ce dimensionnement en France. Néanmoins, les stations conçues pour moins de 3 kg/j de DBO5 – ou jusqu’à 50eh – seront désormais certifiées à la norme NF EN 12566 – 3 et doivent porter le marquage CE ;
Les micro stations recevant une charge organique de plus que 1,2 kg/j de DBO5 rentrent dans le cas de l’« Assainissement Semi Collectif » – Il n y a pas d’Agrément spécifique dans ce dimensionnement en France. Ces stations doivent répondre aux exigences de l’Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations d’assainissement ainsi qu’à la surveillance de leur fonctionnement et de leur efficacité, et aux dispositifs d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique supérieure à 1,2 kg/j de DBO5. NOR: DEVO0754085A.